Braille phone en vue !

A vos clics par Cécile SODJI 15 mai 2013 0

Dans les années 1980 avec l’informatisation, certains prédisaient la disparition du système d’écriture pour aveugles et mal voyants, inventé par Louis Braille en 1829. Aujourd’hui, Sumit Dagar, un indien en phase avec son temps, son environnement et précurseur en matière de téléphonie adaptée crée le braille phone !

C’est en Inde (22% de la population malvoyante dans le monde) que le premier téléphone, destiné aux personnes aveugles et malvoyantes "Braille phone", a été imaginé.

Il retranscrit les photos en relief et le texte en écriture braille.

L’écran tactile, explique l’inventeur Sumit Dagar, est recouvert d’une matrice formée par de minuscules picots dont la hauteur varie. La matrice crée ainsi des formes reconnaissables au toucher, des textes et des images (photos, dessins, cartes...) en braille.

En 2011, Sumit Dagar, l’inventeur de 29 ans, a été désigné conférencier TED (Technology, Entertainment and Design), organisation qui a pour vocation de propager les idées d’une communauté de penseurs influents et célèbres, tels que Bill Clinton, l’astrophysicien britannique Stephen Hawking, ou encore les fondateurs de Google, Sergueï Brin et Larry Page.

Fin 2012, Sumit Dagar recevait également à Delhi le Prix de l’esprit d’entreprise remis par le département philanthropique de Rolex à cinq jeunes visionnaires.

Sumit Dagar incarne ce courant récemment né en Inde et baptisé "Jugaad" qui consiste à trouver des solutions économiques et innovantes pour répondre à des besoins sociaux.

Le prix du portable de base ne devra pas excéder 8 000 roupies (près de 110 euros) afin de permettre au plus grand nombre d’y avoir accès. En Inde, un portable ordinaire vaut 5 000 roupies (environ 70 euros).

Encore en phase de test, les premiers "Braille phone" doivent être commercialisés d’ici 2014.

La version smartphone, qui verra le jour ensuite dans quelques années, devrait mémoriser les images en relief pour enrichir une base de données.

L’utilisateur pourrait aussi utiliser un traducteur en braille de textes photographiés par un objectif intégré, ainsi que la fonction GPS.

Dans les années 1980 avec l’informatisation, alors que certains prédisaient la disparition du braille, la plage tactile Braille, dispositif électromécanique qui se branche sur un port USB de l’ordinateur et qui permet aux aveugles d’avoir accès au contenu (texte mais aussi de savoir quand il y a une image, des boutons ou une icône), fait son apparition. En complément, des logiciels de synthèse vocale, reproduisant artificiellement la voix humaine, permettent de transformer l’information à l’écran en message vocal.

Pour en savoir plus sur le braille :

Le braille est un système d’écriture tactile à 6 points saillants, à l’usage des personnes aveugles ou fortement malvoyantes, mis au point par Louis Braille en 1829 adolescent aveugle, élève de l’école spécialisée de Paris. La signification de chaque symbole dépend de la langue utilisée, donc il a créé un alphabet qui s’écrit dans tous les dialectes et dans toutes les langues. Les langues utilisant l’alphabet latin emploient le plus souvent le même codage pour les lettres de base, mais les lettres accentuées, d’autres symboles et, parfois, les signes de ponctuation diffèrent. Louis Braille développe aussi une notation musicale et mathématique en relief. Miné par la tuberculose, il meurt en 1852 avant que son alphabet ne soit officiellement adopté en France.

Garder le contact

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.