Buller en pleine nature

Testé pour vous par Charlotte LISCHER 12 sept. 2011 0

En août, Charlotte n’a pas chômé … mais bullé ! Après ce mois de juillet bien maussade sur la capitale, elle a décidé de tester pour Kalydeo une nuit dans une maison-bulle en Alsace à Klingenthal (oui oui, il est tout à fait normal que vous buttiez sur la prononciation de cette commune). Retour sur cette expérience innovante et reposante …

C’est à l’Hôtel des Vosges, au pied du Mont Saint Odile que les premières « bubbles » de la région ont émergé. Charlotte découvre donc pas à pas ce cadre idyllique … au cœur de la nature alsacienne, dans laquelle chaque bulle bénéficie d’un espace suffisant pour garantir l’intimité de ces hôtes. L’accueil sur le site a été assuré par Marion Bouwy, jeune entrepreneuse qui développe actuellement le concept Bulles et une Nuit sur toute la région Grand Est : « La volonté de Bulles et une Nuit est de faire vivre un instant insolite aux vacanciers, d’offrir la possibilité de dormir à la belle étoile sans faire l’impasse sur le confort ». Allons donc découvrir ce nouveau mode d’hébergement.

Pour prendre possession de sa bulle, Charlotte a d’abord dû passer par un sas, qui permet de circuler dans la cabane sans dégonfler la structure principale. En effet, toute l’innovation de cette sphère réside dans sa soufflerie qui permet le maintien de la structure, le renouvellement de l’air et la maîtrise de la température ambiante.
Puis, c’est la découverte de la chambre. On est très loin de l’équipement « façon camping ». Pas de matelas gonflable troué par-ci par-là, mais du mobilier design et une véritable salle de bain. Charlotte, telle une cliente mystère pinaille, et cherche LE détail qui pourrait gâcher sa soirée. Humidité ? Soufflerie bruyante ? Et bien non, jusqu’ici rien à redire, ils ont même pensé à un coin rangement pour ses effets personnels. Elle part alors à la découverte de la région et de ses vignobles avant de prendre place au restaurant gastronomique de l’hôtel, la table de Nadia. Un délice, mais l’heure tourne … vite ! Direction la bubble magique pour profiter d’un beau couché de soleil. Après un petit temps d’adaptation à cette ouverture sur l’environnement extérieur (Non, Charlotte, les écureuils voyeurs, ça n’existe pas), c’est dans les bras de Morphée qu’elle finira sa soirée…

Alors, le bilan de cette expérience étonnante est positif, et la rédaction valide le concept et le dynamisme de sa créatrice !

Pour toute demande d’informations : www.bullesetnuit.fr

Garder le contact

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.