Espaces de travail et créativité, quelles sont les bonnes pratiques ?

Regard sur... par Charlotte LISCHER 11 févr. 2013 0

Aujourd’hui, les entreprises souhaitent apporter aux collaborateurs plus de bien-être et impulser davantage de créativité en leur sein. Quelles sont les nouvelles tendances ? Comment faire du bureau un espace de travail dans lequel on peut à la fois être performant, développer sa créativité et se sentir bien, avec soi et avec les autres ?

Après observation des tendances et des bonnes pratiques en matière d’espaces de travail, voici un top 10 des aménagements à mettre en place pour impulser de la créativité et favoriser l’innovation au sein de son entreprise.

1/ Construire « Modulable » : puisque l’entreprise innovante est avant tout agile, les espaces de travail doivent être adaptables. Alors hop ! On met tous les bureaux sur roulette, on opte pour des cloisons amovibles et on brise le dogme de l’espace de travail à l’image de l’organigramme. L’allocation des espaces de travail peut dont évolué, en fonction des projets et équipe-projets qui font l’actualité de l’entreprise.

2/ Mettre en place un « we space » : traduction littérale, un « espace-nous » ! C’est-à-dire un lieu dans lequel l’échange informel entre collègues est possible, où l’imagination collective permet de développer les produits de demain et la fertilisation croisée prendre place.

3/ Adapter les espaces de travail à chacun : on pense collectif, mais également individuel. Chacun a sa propre sensibilité et des besoins particuliers. On audite donc individuellement ses collaborateurs pour connaître leurs besoins et préférences. Lumière, agencement du bureau, matériels spécifiques, on adapte au mieux le bureau à l’individu, et au niveau de confidentialité nécessaire à son activité.

4/ Partager la documentation : les documents, que ce soient ceux créent par l’entreprise mais également ceux qui alimente le savoir interne doivent être accessibles à tous et partagés. Qui dit accessibles, dit classés, pour que chacun s’y retrouve.

5/ Opter pour un mobilier ergonomique : le mobilier bureautique constitue un élément majeur pour rendre l’espace de travail agréable et il a sensiblement évolué ces dernières années pour aller dans ce sens. Aujourd’hui, pour un prix raisonnable, on peut équiper son infrastructure de meubles de bureau à la fois ergonomique, design, et adaptable à l’activité de son utilisateur.

6/ Développer une ambiance plaisante : et sur point, plusieurs facteurs vont faire leur effet ; la colorimétrie, l’éclairage, le confort thermique, et surtout le confort acoustique. Même en open-space, certains aménagements permettent de réduire les pollutions sonores. Et bien entendu, si les bases sont d’éviter l’éclairage effet « néon d’hôpital » et la combinaison murale « Vert émeraude / Pêche blafarde », on peut aller plus loin et imaginer un traitement décoratif à l’image (de marque) de l’entreprise.

7/ Intégrer des aménagements Green : et ce, pour deux raisons ; la proportion du « collaborateur-bobos » augmente ! Mais surtout, il est plaisant pour tous de travailler dans un environnement pensé pour réduire l’empreinte environnementale de ses activités. Alors, on aménage des poubelles de tri, on implémente une politique d’impression écologique, on installe des luminaires moins énergivores et enfin, on agrémente les espaces de travail de quelques plantes vertes. C’est prouvé, la photosynthèse, c’est bon pour la santé !

8/ Créer des espaces collaboratifs virtuels : au même titre que la documentation papier, on partage également sa documentation virtuelle. Que ce soit de son bureau ou en télé-travail (même si cette pratique reste encore assez anecdotique en France), les collaborateurs ont accès à leurs dossiers en ligne et les partagent avec leurs collègues. Mieux que ça, ils peuvent alimenter des communautés virtuelles d’où qu’ils soient, voir même communiquer en temps réel. C’est beau la nouvelle techno !

9/ Rendre les salles de réunion connectée et accueillante : l’entreprise innovante est également ouverte sur son monde. Elle doit donc avoir les capacités d’accueillir ses partenaires dans de bonnes conditions. On prévoit donc des salles de réunions chaleureuses et équipées pour partager au mieux les informations avec les personnes physiquement présentes ou à distance.

10/ Proposer une co-construction de l’espace de travail : les meilleures idées sont souvent au sein même de l’entreprise, reste simplement à les faire émerger. Pour ce faire, on interroge les collaborateurs, on les fait participer sur les aménagements possibles. Puisque c’est eux qui le pratiquent au quotidien, ils seront la meilleure source d’idée d’amélioration. Et pourquoi pas un élément décoratif édifié ensemble pour matérialiser l’esprit d’initiative, et la créativité collective ???

Garder le contact

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.