Fini le parisien coincé dans une chambre de bonne

A vos clics par Charlotte LISCHER 9 sept. 2013 0

Capitale du romantisme et du glamour, Paris est réputé mondialement pour sa beauté et son énergie. Mais cette attractivité se paye et le logement devient de plus en plus inaccessible. Le Parisien est alors maltraité, projeté en périphérie, ou rabougri dans un espace confiné. Heureusement, la créativité naît de la contrainte ! Des entrepreneurs ont bien flairé là un créneau à prendre et proposent des services innovants pour aider le non-provinciale à trouver son Home-Sweet-Home.

Bienséance oblige, nous débuterons par une femme, et plus précisément une pionnière, Marie-France Foulon, qui propose un tout nouveau concept. On croyait déjà complète la famille des agences immobilières, voici pourtant une petite dernière qui pourrait bien jouer très vite dans la cour des grands, du Grand Paris pour être plus précis. Paris Prend l’Air nous ouvre à deux battants les portes d’une capitale à l’étroit dans sa couronne périphérique. Balcons fleuris, jardinets verdoyants, à nous les coins de verdure et les quelques mètres carrés en sus. Loin de se contenter d’un catalogue, Paris Prend L’Air prétend accompagner au changement les Parisiens indécrottables. Où est la crèche, est-ce que le boucher est sympa, que valent les écoles, à combien de temps serai-je de mon arrondissement préféré ? Les filles de Paris Prend L’Air ont réponse à tout. Ca y est, Paris a grandi. Et c’est tant mieux. Vite, vite sur http://www.parisprendlair.com

Deuxième startup née de la crise du logement, et cette fois, place aux hommes, c’est Raphaël, Thibaut, Gaetan et David qui sont à l’origine de ce concept. Ces 4 Strasbourgeois ont lancé La carte des colocs, un moteur de recherche simple et gratuit pour trouver simplement, via les interfaces Google Maps et StreetView ses futurs colocs. L’objectif de ce service est de redonner un sens à l’emplacement géographique d’un bien immobilier et de faciliter la démarche des internautes qui devaient jusque-là débourser 40€ par mois en moyenne pour trouver ses futurs hôtes. Clic, clic sur http://www.lacartedescolocs.fr/ .

Voilà voilà, alors nous n’avons pas fait avancer le débat du Grand Paris ni résolu la crise du logement, mais c’est tout de même deux belles innovations qui aideront peut être certains à se trouver une petite place par ici.

Merci à La petite étoile qui nous a donné l’inspiration de "La carte des colocs" au travers de son beau portrait d’entrepreneur .

Garder le contact

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.