La Co-Responsable du MS « Management Technologique et Innovation »

Rencontre avec... par Charlotte LISCHER 11 mars 2013 0

Dessine-moi l’Innovation…
Zoom sur le MS « Management Technologique et Innovation », un partenariat original entre Grenoble Ecole de Management et Cegos. Des masteriens de la 6ème promotion ont bien voulu se prêter au jeu des questions-réponses et partager leur expérience. A découvrir ...

L’équipe Kalydeo retourne sur les bancs d’école pour découvrir une formation diplomante originale, tant dans son format que dans son contenu.

Géraldine Benoit-Cervantes, Co-Responsable pédagogique du Mastère Spécialisé « Management Technologique et Innovation » : « Ce MS est une exclusivité sur le marché de par son format « temps partagé » s’adressant uniquement à des salariés en activité. Cette formation intensive dure 15 mois et permet d’accéder à des responsabilités de haut niveau dans l’innovation et le business development. Elle privilégie une approche à la fois humaine, managériale et technologique intégrant toutes les dimensions du pilotage du processus d’innovation et s’appuie sur un contenu pédagogique transposable quel que soit le domaine d’activité. »
Des masteriens de la 6ème promotion ont bien voulu se prêter au jeu des questions-réponses et partager leur expérience.

KALYDEO : Quelle est la place de l’innovation dans votre pratique professionnelle ?

Daniel A., Opérateur Telecommunications : La recherche de nouvelles façons de « faire », dans un contexte de complexité et d’accroissement des contraintes structurelles : vitesse de réalisation, changement d’orientation et d’organisation.

Jean R.,Technologie des semi-conducteurs : La recherche d’une plus grande efficacité dans notre démarche d’innovation grâce, par exemple, aux outils de segmentation qui nous sont enseignés dans le cadre de ce mastère.

Messalia B., Industrie Diagnostic In-Vitro : L’innovation est « moteur » dans mon activité de recherche et développement, comme dans ma façon d’appréhender les projets de l’entreprise.

Christine F., Industrie Pharmaceutique : Elle nous permet d’être au plus haut niveau d’excellence et de faire évoluer la stratégie.

K : Sur quel projet pouvez-déjà mettre en application ce que vous avez vu depuis le début du Mastère ?

D.A. : Le projet d’optimisation du processus de production de nouveaux services afin de conserver un avantage compétitif. Une attitude en rupture (out of the box) est requise, les autres approches ayant échoué.

J.R. : Ce que nous avons appris en stratégie de l’innovation, en terme de gestion de projets, de business model et de créativité, m’a permis d’être plus efficace et de proposer des recommandations à notre maison mère.

K : Qu’êtes-vous venu chercher dans ce mastère spécialisé ?

D.A. : Mettre à jour mes connaissances, prendre du recul.

J.R. : À un moment donné, la vente de produits de haute technologie vous « enferme » dans un domaine de spécialisation dont vous devenez l’expert. L’évolution naturelle d’un marché vous amène tôt ou tard à être confronté à un problème de croissance, et si la stratégie de développement et de R&D du groupe n’est pas suffisamment anticipatrice, vous vous retrouvez progressivement face à un problème de rentabilité. Je suis venu chercher les leviers qui me permettront d’évoluer, ou pourquoi pas de créer ma petite entreprise en appliquant les préceptes de ce MS permettant de mieux contrôler les risques et les attentes d’un marché.

M.B. : L’élargissement de mes connaissances en matière de business en général.

Hervé R., Industrie Automobile : Des connaissances en marketing, en stratégie et en finance.

C.F. : Donner une nouvelle direction à ma vie professionnelle, apprendre à créer de la valeur par l’innovation pour générer in fine de l’emploi ou de la compétitivité.

K : Comment le pilotage de l’Innovation peut-il aider l’entreprise à augmenter sa capacité d’innovation ?

D.A. : Il permet de réduire le temps nécessaire à la réalisation de l’ensemble d’un cycle produit : veille, génération d’idée, sélection, réalisation, industrialisation, en prenant en compte les 3 dimensions ; marché, technique et organisationnelle.

J.R. : L’innovation permet d’articuler la R&D et le marketing, d’anticiper pour garder une longueur d’avance pendant un certain temps, avant de recommencer.

M.B. : Qui dit pilotage de l’Innovation dit prise de conscience de son importance dans l’entreprise, ce qui est déjà un grand pas en avant, On assimile souvent l’innovation à la R&D, ce qui est faux selon moi. Une cellule innovation, en faisant intervenir différents acteurs et différentes fonctions de l’entreprise, permet de mieux piloter le changement dans l’entreprise et de mieux l’anticiper dans un environnement en perpétuel changement.

C.F. : Par l’acquisition d’une culture de l’innovation, un changement d’attitude, en gardant l’écoute.

K : Quels sont les enjeux d’une stratégie/politique d’innovation ?

D.A. : Innover permet de créer un avantage concurrentiel (création de valeur) permettant de rendre une entreprise durable.

J.R. : La concurrence exacerbée dans tous les domaines et la rapidité avec laquelle les acteurs économiques ont accès à l’information font que le cycle de vie d’un produit tend à se réduire de plus en plus vite. Une politique d’innovation est selon moi indispensable pour anticiper l’évolution des marchés et proposer des solutions innovantes et économiquement pérennes à une problématique donnée. Cela devient une question de survie de l’entreprise à moyen terme.

H.R. : La pérennité et la compétitivité de l’entreprise.

C.F. : Avoir des créatifs, mutualiser les compétences (marketing /finance), faire le suivi de l’innovation, parler un même langage et aussi avoir la volonté des dirigeants, ce qui reste très difficile dans les TPE/PME.

Démarrage de la 7ème promotion : Octobre 2013
Géraldine Benoit-Cervantes est responsable de projet Innovation au sein du Groupe Cegos. Elle est co-responsable pédagogique du programme « Mastère Spécialisé Management Technologique et Innovation », que Grenoble Ecole de Management réalise en partenariat avec Cegos depuis 2007. Ingénieur UTC, docteur en physico-chimie des matériaux, elle a été chef de projet de produit innovant dans l’automobile. Elle intervient également comme consultante en créativité et en innovation.
Elle est l’auteur du livre « La boîte à outils de l’Innovation » - Dunod – 2012
Pour plus d’informations sur le programme, cliquez-ici

Garder le contact

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.