La basket, le ballon de foot et la raquette… terrain d’innovation ?

Regard sur... par Charlotte LISCHER 13 janv. 2014 0

Le sport est-il un terrain d’innovation ? Quelles sont les grandes tendances qui expliquent les mutations auxquelles on assiste aujourd’hui ? De nouveaux sports émergent comme le windsurf et autre kite-surf, les cycles de vies des équipements de sport se réduisent, un distributeur devient concepteur... Petit tour de piste pour échauffer les neurones sur le business du sport.

Janvier nous a semblé être le mois idéal pour aborder le sujet douloureux … du sport !
Oui oui, parce que c’est à ce moment de l’année que beaucoup d’entre nous se promettent d’appliquer tous les préceptes d’une vie saine et tonique … On planque les pots de Nutella au fond du placard et on rechausse ses vieilles baskets pour se faire un jogging endiablé de …. 7 minutes ! Mouai, la reprise est un peu dure.
Mais le sport est-il véritablement un terrain pour l’innovation ?

Selon Alain Loret, professeur des universités et spécialiste de l’innovation sportive, le sport contemporain est engagé dans une profonde mutation. Il propose 5 tendances d’évolution du sport, qui explique que demain, il aura totalement muté :
La « téléspectacularisation" du sport qui signifie qu’il est de plus en plus taillé pour la télévision, et ce, pour répondre à des enjeux financiers et culturels de plus en plus puissants ;

  • L’évolution technique, qui alimente un élan créatif depuis une vingtaine d’années durant lesquelles on a vu apparaître beaucoup de nouvelles disciplines comme le windsurf, le snowboard, le skate, le parapente, le roller, le kite-surf, etc …
  • L’évolution technologique, qui alimente les sportifs en nouveaux équipements et matériels, et ce, à une cadence de plus en plus élevée, réduisant considérablement les cycles de vies des produits ;
  • L’évolution juridique et institutionnelle, qui positionne le sport comme un secteur économique à part entière comprenant un certain nombre de marchés (matériels, vêtements, tourismes, spectacles) ;
  • Et enfin, l’évolution culturelle qui porte sur notre représentation du sport, autrefois synonyme de discipline et de respect des règles et qui aujourd’hui prône des valeurs antagonistes, représentées dans slogans de marques leaders comme Nike, telles que la rupture des règles et une pratique bien plus underground.

Pour les acteurs du secteur, toutes ces évolutions constituent une véritable opportunité de développement et élargissent encore davantage le terrain de jeu, et donc les voies de l’innovation.
Prenons l’exemple de Décathlon, acteur majeur en France, qui constitue un modèle en matière de management de l’innovation, d’abord sur le terrain de l’innovation commerciale, puis depuis quelques années dans l’innovation produit. Aujourd’hui, 60 % des rayons sont trustés par la galaxie Oxylane avec plusieurs marques chacune dédiée à des univers sportifs tels que Tribord, Btwin ou encore Quechua. Tous les ans, 2 800 modèles « made in Décathlon » sont mis en vente, soit 10 % de l’inventaire environ. Et c’est à Villeneuve-d’Ascq, que se situe le centre de R&D, caché derrière le magasin amiral du groupe. On doit passer au travers du rayon vélo pour y accéder – pour que soit maintenu au maximum le contact entre les ingénieurs et les clients.
Alors, oui le sport est un terrain sur lequel ses acteurs ne cessent d’innover pour répondre à nos besoins et pratiques qui évoluent en même temps que notre société, et pour accompagner un glissement des fondamentaux : le sport qui constituait auparavant un ensemble d’exercices physiques est aujourd’hui devenu une économie prospère.

Sources :
http://www.cairn.info/revue-empan-2003-3-page-39.htm#no1
http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/12/21/chez-decat-l-innovation-est-un-sport-collectif_4338470_3234.html

Garder le contact

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.