Le sport a toujours été un terreau d’innovation...

Regard sur... par Thomas BAIGET 13 mai 2013 0

Le sport a toujours été un terreau d’innovation : ascension de l’Everest, tour du monde en vélo, traversée de la manche à la nage… Le sport innove en 2013 avec un défi hors norme : Paris-Lyon-Marseille à la rame.
Un défi hors norme sur 1 000 km de voies d’eau !

C’est une première en France. Nathalie Benoit, 33 ans, va réaliser Paris-Lyon-Marseille à la rame sur les fleuves, rivières et canaux.

Le groupe DYADEO est partenaire de l’évènement et assure la réalisation de la plateforme de communication autour du projet. Alexandre Guize (Directeur général) et Thomas Baiget (Manager en charge de la communication PLM A LA RAME) nous expliquent pourquoi cette aventure est une innovation.

Qui dit innovation dit inédit : en quoi ce challenge est-il unique ?

T.B. : Cet évènement est inédit car c’est le premier évènement national de proximité porté par une personne handicapée.

A.G. : En effet, nous réunissons trois nouveautés en une : un défi d’endurance sur le territoire national, une conquête inédite portée par une sportive, et pour la première fois l’utilisation des canaux de France comme terrain de jeux.

La notion d’exploit n’est pas nouveau : est-ce un concept qui a fait son temps ?

T.B. : Oui, mais je voudrais revenir sur Nathalie Benoit qui va effectuer ce défi. A l’image d’un inventeur s’appuyant sur des échecs, des contraintes pour avancer et enfin trouver une innovation, Nathalie utilise son handicap pour faire des choses qu’elle n’aurait pas faite en étant valide. Elle ouvre une voie nouvelle.

A.G : En effet, jusqu’ici les femmes et les sportifs handicapés marchaient sur les traces des hommes valides sur leurs exploits. La traversée de l’Atlantique à la Rame est un bon exemple.
Là c’est une femme handicapée qui est pionnière de l’exploit. C’est une grande première !

L’innovation est le fruit d’échanges : en quoi PLM A LA RAME est une innovation collective ?

T.B. : C’est vrai qu’à travers ce défi, la partie émergée de l’iceberg est Nathalie Benoit qui va faire ce challenge. Or, cela exige une organisation complexe couvrant les 1 000 km de voies d’eau qui séparent Marseille de Paris. Et chacun contribue de façon coordonnée à cette aventure inédite : les collectivités locales, les pompiers, les voies navigables de France, sans oublier l’organisation centrale.

A.G. : Quant à DYADEO, nous assurons une plateforme de communication permettant à chacun de contribuer. L’innovation sera une réalité si PLM à la Rame déplace les français et les vacanciers sur les berges à partir du 15 juin.

Le grand départ arrive : quelques informations sur le défi ?

T.B. : Le grand départ aura lieu le samedi 15 juin 2013 à 13h00 depuis les berges de Seine, Port du Gros Caillou. Nathalie Benoit va rallier les 3 plus grandes villes françaises en traversant 509 villes et villages, 5 régions, 14 départements, 174 écluses, le tout en 40 jours à une vitesse moyenne de 5km/h.

A.G. : Rendez-vous au départ le 15 juin 2013 !!!!

Retrouvez toutes les informations sur : http://www.plmalarame.com/

Garder le contact

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.