Les fondatrices de Twin Partners

Rencontre avec... par KALYDEO 12 déc. 2011 0

Nous avons eu le plaisir de rencontrer deux dénicheuses de tendances et prospective en entreprise, Estelle Kupiec & Nathalie Kupiec.
Ces expertes en veille et analyse stratégique décryptent pour nous les tendances de l’innovation en entreprise et les critères de différentiation des entreprises leaders de demain.
Bienvenue dans le monde de demain !

KALYDEO : En quelques mots, pouvez-vous nous présenter Twin Partners
Nathalie Kupiec : Twin Partners est une bibliothèque virtuelle sur les tendances de l’entreprise et la société d’aujourd’hui et de demain. Elle est la concrétisation de nos métiers : veille marketing et géopolitique, et de notre passion pour la communication. Ma sœur, Estelle, est Chef de Projet en Management des Connaissances et du Changement au sein d’un groupe de formation professionnelle et conseil RH. Personnellement, j’ai développé et occupé la fonction d’Analyste Stratégique International ces deux dernières années au sein d’Eurocopter Allemagne. Twin Partners est également la vitrine de 3 principes professionnels : partage de la connaissance, anticipation, différenciation.

K : Comment Twin Partners se différencie-t-il d’autres sites de veille ?
N.K. : Depuis 2007, Twin Partners détecte, analyse et diffuse des grains de connaissance destinés au BtoB et plus particulièrement aux managers métier, managers de proximité, RH, communicants et consultants. Twin Partners surveille 7 thématiques : Entreprise, Société, Luxe, High-Tech, Environnement, Tourisme et Prospective. Ces thématiques permettent à nos lecteurs une meilleure compréhension de l’environnement professionnel et du contexte sociétal dans lequel ils évoluent. C’est ce qui leur permet de proposer des produits ou des services que les consommateurs attendent, avec une longueur d’avance sur leurs concurrents. C’est la force et le caractère unique de Twin Partners.

K : Comment expliquer vous cette prise de conscience de l’importance de l’innovation dans les entreprises ? Quels sont les indicateurs qui ont été les plus révélateurs (s’il y en a) ?
Estelle Kupiec : Aujourd’hui, c’est la maîtrise de l’information qui confère la puissance de l’entreprise. Le savoir devient son capital stratégique et le cœur de sa prospérité. Innover est désormais vital pour l’entreprise, pour demeurer en place, avoir une longueur d’avance sur ses concurrents, voire également, se transformer. Nous le voyons très clairement en entreprise : en 2007, la fonction de « Chief Innovation Officer » (CIO) s’installe ; en 2010, l’innovation se place de nouveau au cœur des dépenses de l’entreprise car considérée comme une arme de renouveau, dans une économie en plein bouleversement. Ces phénomènes sont également portés par la stratégie Europe 2020 qui prône une économie fondée sur la connaissance et l’innovation, volonté confirmée en novembre dernier.

K : Quels sont les clés de l’innovation pour une entreprise ? Quels sont les tendances ?
E.K. : D’après l’historique dont nous disposons sur les pratiques innovantes en entreprise et les nouvelles tendances émergentes, une politique d’innovation gagnante en entreprise serait celle qui toucherait tous ses rouages : elle serait non seulement technologique mais également organisationnelle, de service, sociale, du design et du marketing :

  • ferait appel à la « foule » et serait ouverte : elle réunirait tous les acteurs internes et externes à l’entreprise, des fournisseurs et partenaires des affaires aux clients consom’acteurs ;
  • prendrait vie en des lieux dédiés, virtuels de « crowdsourcing », ou réels pour concevoir, tester et distribuer le produit ou service innovant, à l’instar de P&G et
  • et serait soutenue par la Direction de l’entreprise, des partenaires publics-privés, pour porter les projets innovants, ou des cabinets locaux de conseil et accompagnement en innovation.

Mais avant tout, l’innovation ne saurait être gagnante sans des hommes et des femmes créatifs et passionnés, qui s’emparent d’une idée et lui donnent vie. Des ‘agents du changement’ comme nous aimons à les appeler. Steve Jobs en était un."

K : Quel est votre bilan 4 années après la création de Twin Partners ?
N.K. et E.K. : Le premier article de Twin Partners en 2007, s’intitulait A la recherche du bonheur. A l’époque, il présentait la tendance émergente de la psychologie positive, venue des Etats-Unis. 4 années plus tard, nos publications et notre surveillance du web nous prouvent que la tendance est devenue réalité : les marques et les entreprises ont fait évoluer leur politique de communication et d’innovation en ce sens. Elles ne veulent plus seulement satisfaire leurs clients ou leurs collaborateurs mais les ENCHANTER. Comment ? En leur proposant de devenir acteurs de leurs marques (consom’acteur) ou de leurs entreprises (intra-preneur, tuteur, politique talents), en leur faisant vivre des expériences interactives, communautaires, exclusives voire immersives (ventes privées, séminaire au vert, 3D) ou encore, en stimulant leurs sens (brochures inspirantes sur tablette, boutiques éphémères) pour leur permettre de s’évader.

K : Estelle, Nathalie, merci.
N.K. et E.K. : Merci à vous, de votre invitation au partage.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.twin-partners.fr

Auteur : Benoît AMPEAU

Garder le contact

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.