Paris Pionnières l’incubateur au féminin de services innovants

Rencontre avec... par Charlotte LISCHER 14 janv. 2013 0

Christine Roqueplo, Déléguée générale et Elisabeth Kimmerlin, Responsable d’accompagnement de Paris Pionnières ont reçu l’équipe Kalydeo pour leur faire découvrir cette structure d’innovation au féminin, son rôle et les programmes proposés.

KALYDEO : Quel est le rôle et le champ d’actions d’un incubateur comme Paris Pionnières ?
Christine Roqueplo : Paris Pionnières, créé en 2005 par Frédérique Clavel, aujourd’hui à la tête de l’agence pour la création d’entreprises (APCE), est la première structure d’aide à la création d’entreprises spécifiquement dédiée aux femmes. L’objectif originel de la structure est de développer la mixité dans le domaine de la création d’entreprises innovantes.
En 2012, sur les 300 demandes reçues, nous avons rencontré une centaine de créatrices et accompagné 30 projets en pré-incubation. Cette sélection se fait sur 3 critères : une femme à la tête de la structure – une solution innovante au cœur du projet – un potentiel économique réel.
Depuis sa création, le modèle Paris Pionnières a été très vite remarqué et dupliqué en région et à l’international. Fédération Pionnières, créée en 2008, anime et développe le réseau des incubateurs et pépinières Pionnières en France (13) et à l’international (5).

K : Pourquoi un incubateur dédié aux femmes ?
C.R. : Aujourd’hui, seuls 30% des créateurs d’entreprise sont des femmes, il y a donc encore des actions à mener pour aller vers plus de mixité. Idem pour le domaine de l’innovation dans lequel elles sont également sous-représentées.
Plusieurs raisons expliquent ce phénomène. Dès la petite enfance, on oriente les petits garçons vers les jeux de construction quand les petites filles sont vouées à jouer avec le même aspirateur que Maman. S’ajoutent à cela la peur du risque, l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle plus délicat à trouver pour une femme ou encore le rapport à l’argent.

K : Quels services proposez-vous à ces créatrices ?
C.R. : Pour résumer, nous les aidons à structurer leur projet et le rendre viable. C’est ainsi qu’au sein de Paris Pionnières, le taux de survie pour les projets de création d’entreprise atteint 80% au bout de 5 ans.
Pour ce faire, nous avons différents programmes :

  • Le programme d’émergence, pour les projets qui nécessitent encore une phase de réflexion amont.
  • La pré-incubation, pour les projets plus aboutis. Elle comprend un accompagnement entre 6 et 9 mois, structuré par 6 rendez-vous avec des professionnels, sélectionnés en fonction des besoins de la créatrice (accompagnement sur le business plan, le marketing ou encore la protection juridique).
  • L’incubation, qui dure un an et implique d’avoir créé sa société et passé avec succès le comité de validation. Durant cette période, Paris Pionnières héberge les créatrices et leurs équipes. Elles accèdent ainsi aux infrastructures, aux ateliers, mais surtout peuvent échanger avec les autres créatrices présentes, au travers de rencontres formelles ou de discussions autour d’un café.

Pour tous ces programmes, les mots d’ordre sont l’adaptation aux besoins, le sur-mesure. Vient ensuite pour certaines d’entre elles l’accès à la pépinière Paris Pionnières. Au final, c’est presque 4 années qu’elles peuvent passer avec nous !

K : Selon vous, quels sont les atouts et les difficultés d’être une créatrice d’entreprise innovante plutôt qu’un créateur ?
C.R. : Notre constat ici, c’est que les femmes ont moins de difficultés à demander de l’aide que les hommes. Or lorsqu’on crée sa société, on ne peut pas être expert sur tous les sujets et il faut parfois savoir faire appel à des professionnels. Le deuxième atout d’une femme dans la phase de création d’entreprise, c’est son pragmatisme, sa capacité à gérer plusieurs choses en même temps.
En ce qui concerne les difficultés ce sont les même que pour tous créateurs quel que soit leur genre, à savoir la solitude, le sentiment de devoir savoir tout faire et la difficulté à trouver des fonds.

K : Vos projets pour 2013 ?
C.R. : Continuer d’accompagner de beaux projets et apporter un maximum à nos créatrices. Cette année encore, nous avons vu émerger de beaux concepts. Trois entreprises se sont distinguées en 2012 pour leurs solutions innovantes : Mondefile.com et Medicapp Connect ont été nominées aux Grands Prix de l’Innovation de la Ville de Paris et Les Portions Magiques ont reçu le prix de l’Innovation des Créatrices d’Avenir, organisé par Ile de France Active.
Globalement, on constate un accroissement du nombre de sociétés surfant sur la vague du e-communautaire, ou des applications mobiles. Nous verrons si cette tendance se confirme en 2013.

Pour plus d’informations :http://www.parispionnieres.org/

Garder le contact

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.