S’autoformer grâce aux MOOC

Regard sur... par Ted SABEFOUMOU 14 oct. 2013 0

A l’heure du web 2.0 très orienté sur la participation, Internet offre des possibilités sans précédent. Dernière trouvaille qui se généralise de plus en plus, les MOOC.

Kezako ? Soyez rassuré, il s’agit d’une abréviation. Un MOOC ou Massive Online Open Course est un cours accessible à tous en ligne, gratuitement, et dont le seul but est de diffuser des connaissances dans le monde entier.

Le mouvement prend réellement forme en 2008 aux Etats-Unis à l’initiative des grandes universités telles que Harvard, Stanford ou Yale. Il est annoncé par beaucoup comme une révolution dans le domaine de l’éducation. Si aujourd’hui la possibilité d’apprendre à votre rythme sur des sujets qui vous intéressent et ce, de façon encadrée, vous est offerte, signerez-vous ? Les MOOC offrent cette possibilité !

Beaucoup se poseront sans doute la question de la différence entre MOOC et cours en ligne. Tout d’abord, il faut savoir qu’un MOOC est limité dans le temps contrairement à un cours en ligne qui lui est parfois disponible toute une année sur internet. Ensuite, le nombre de participants ; la dimension mondiale du MOOC permet la réunion de milliers de personnes de formations différentes connectés à divers endroits de la planète. Vous l’aurez compris, le seul pré-requis est une connexion au web.

Il y a des signes qui ne trompent pas à l’instar des grandes business school qui se lancent dans ce type de formation participative. HEC, qui est la pionnière dans ce domaine en France par la voie de son directeur général, communique vouloir proposer « la meilleure éducation au plus grand nombre ». Le gouvernement, de son côté, a lancé une plateforme comprenant 20 cours de haut niveau cette année.

Comme toute nouvelle révolution, celle-ci s’accompagne d’avantages et inconvénients. Parmi les principaux avantages qui contribuent à généraliser cette voie de formation innovante, nous retiendrons :

  • La gratuité d’accès ;
  • Le seul pré-requis : disposer d’un ordinateur et d’une connexion internet ;
  • Le travail qui peut être regardé et critiqué par tout le monde, que ce soient des professeurs « hors pairs », des leaders de l’industrie ou des collaborateurs d’entreprises.

Les MOOC nécessitent toutefois un investissement assez important en termes de temps. « Il sont complémentaires de l’enseignement traditionnel. Ils ne s’y opposent pas », affirme Jean-François Fiorina, directeur adjoint de Grenoble École de management.

Les MOOC sont une vraie valeur ajoutée à un CV ; ils offrent de plus en plus de reconnaissance moyennant quelques centaines d’euros via des certifications.

Plus que jamais avec les MOOC, internet retrouve ses lettres de noblesses : partager un savoir de qualité.

Nous vous invitons à très vite vous connecter au MOOC. Voici notre sélection du moment :

Garder le contact

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.